Chez le glossopoète

Spikolsös Volapüko!
Quelques pages sur le volapük…

Volapük Vifik: Lärnod Velid
Chacun pour soi !

Milliers et millions

Si vous vous en souvenez, vous êtes capable de compter jusque 999 en volapük. C’est à la fois beaucoup et peu ; apprenons donc de nouveaux nombres !

Mil est, et c’est assez transparent, le mot pour mille. C’est bien utile de le savoir, car dorénavant nous allons pouvoir nous attaquer au cauchemar de tout étudiant en langue, les dates ! Mais ne partez pas tout de suite, c’est assez simple, encore une fois, en volapük : par exemple 1950 se dit mil zültum luldeg.

Si vous gagnez au loto, vous pouvez gagner un million : balion. Si vous êtres très chanceux, vous pouvez même gagner 7 142 857 euros, ce qui se dira en volapük velbalion baltum foldeg tel mil jöltum luldeg vel. Rien de bien sorcier !

Bon, puisqu’il est assez improbable que vous ayez besoin de plus, on peut peut-être s’arrêter là pour aujourd’hui. Exerçons nous juste un peu ; comment diriez-vous en volapük 1995, 1874, 1483, 12 928 561, 7 564 138 ?

Lire l’heure

Nous avons appris précédemment à dire les heures, soyons plus ambitieux et apprenons à dire l’heure !

Binos minuts deg pos düp balid = Il est 1h10
Binos foldil pos düp balid = Il est 1h15
Binos düpalaf pos bal = Il est 1h30
Binos minuts teldeg bü düp telid = Il est 1h40
Binos foldil bü tel = Il est 1h45
Binos sekuns kildeg bü düp te = Il est 2h moins 30 secondes

Comme vous le verrez, le système est très flexible. Il y a une méthode longue (pos/bü düp balid) et une méthode courte (pos/bü bal) selon votre préférence. Pour dire les heures de l’après-midi, deux méthodes encore une fois, comme en français : utiliser les chiffres supérieurs à 12 (« il est 15h30 », binos minuts teldeglul bü düp degmäl), ou dire « du matin » (göda) et « du soir » (poszedelo). Vous trouverez peut-être plus facilement cette forme dans les textes écrits par des anglo-saxons, qui traduisent ainsi « a.m. » et « p.m. », d’où l’importance de l’apprendre.

Exerçons-nous. À la question düp kinid binos-li?, répondez en donnant les heures suivantes : il est 4 heures ; 4h05 ; 3h15 ; 2h20 ; 1h15 ; 5h40 ; 6h45 ; 7h50 ; 8h10 du matin ; 9h25 du soir ; 17h55 ; 18h44.

Pronoms réfléchis

Si nous devons dire en volapük « il se voit lui-même », il faut dire logom oki, parce que le -om de logom et la personne qui est vue est la même personne. Si l’on dit logom omi, alors on veut dire qu’il voit quelqu’un d’autre — les deux om représentent deux personnes différentes. Logof oki et logof ofi fonctionnent de la même manière.

Ce pronom réfléchi peut prendre la marque du pluriel et se décliner. Regardez les exemples suivants :

Lavom oki = Il se lave / Lavom omi = Il le lave
Stunidof oki = Elle s’admire / Stunidof ofi Elle l’admire
Flapons okis = Ils se frappent / Flapons onis Ils les frappent.

Vocabulaire

balan ‘individu’
beigolön ‘passer devant, aller au delà’
cödöp ‘une cour (de justice)’
demü ‘du fait de’
det ‘droite’
detü ‘à la droite de’
dilekan ‘un directeur, un manager’
dokan ‘un docteur’
dredöfik ‘timide’
fagotü ‘loin de’
flekön (oki) ‘tourner (se)’
flenöfik ‘amical’
fredön ‘être heureux’
fredükön ‘rendre heureux’
futaglöpäd ‘football’
gadacif ‘gardien de jardin’
gadav ‘horticulture’
geidian ‘un guide (brochure)’
gespikön ‘répondre’
go ‘absolument’
‘jusqu’à’
jüesa ‘jusques et y compris’
jünu ‘jusqu’à maintenant’
keproan ‘un fan, un supporter’
kredön ‘croire’
ladöfiko ‘sincèrement’
lädül ‘une demoiselle’
lebonedön ‘s’abonner’
ledino ‘principalement’
legad ‘un parc’
lelogöfik ‘vraiment digne d’être vu’
lom ‘un foyer, une maison’
lükömön (lü) ‘arriver à’
mälat ‘une demi-douzaine’
mekavik ‘artificiel, artisanal’
mödikna ‘souvent’
nedet ‘gauche’
neflifed ‘antiquaire’
neläbo ‘malheureusement’
nilü ‘près de’
ninükön ‘clôturer’
noe … abi ‘non seulement … mais aussi’
plagik ‘pratique’
plidön ‘apprécier, aimer’
plimön ‘complimenter’
pon ‘un pont’
potöp ‘un bureau de poste’
pükav ‘linguistique’
reig ‘maîtrise’
selibik ‘célibataire’
selidöpan ‘un assistant de magasin’
stajonao ‘depuis la gare’
staudöp ‘un restaurant’
steifülön ‘essayer, tenter’
step ‘un pas’
sufälik ‘patient’
süperiko ‘superbement’
süt ‘une rue’
tefü ‘au sujet de, concernant’
topäd ‘une region’
töbo ‘à peine’
travärön ‘croiser’
valemapük ‘une langue universelle’
vilöfo ‘volontiers’
vomül ‘jeune femme’
yufü ‘avec l’aide de’
zilik ‘enthousiaste’
zu ‘en plus’

Exercices

Voici la réponse à la lettre de Janin ; mais est-ce la réponse de ses rêves ?

Tü del 2id gustula, yela 20—

O jispodan löfik Janin!

Kio äfredob dö pened nitedikün de ol dätü del teldegid yulula! Ereidob oni jünu mödikna, bi töbo kredob,das vomül so flenöfik äs ol vilof spodön ko yunan so dredöfik äs ob! Dani gudikün ole, o flen gudik!

Balido plimob oli ladöfiko demü reig ola Volapüka; spelob,das okanobs spodön as flens bevünetik medü valemapük mekavik balid at.

Labob lifayelis teldeglul, binob selibik e vobob in legad zifa as balan gadacifas us; fat obik binom dokan, e mot obik binof selidöpan neflifedabukas nilü dom obas. Neläbo no labob gemi. Nitedälob vemo tefü gadav; desir oba gretikün binon ad vedön «Dilekan Legadas»! Ünü yels nog kils ulabob plaki saidik plagikum; fümo gads fo e po dom obsik binons jöniks,bi noe ob it, abi pals obik binobs ziliküns gadans! Zuo, labob livüpajäfis ledino telis: plidob vemo pükavi. Atimo jäfob me stud mekavapükas jüesa tim nuik; kodü at, lebonedob eli «Vög Volapüka» zu binob keproan zilik futaglöpäda! Ye, go vilöfo, yufü lädül sufälik, osteifülob ad gudükumön nitedis obik valemik, täno spelabo usteifülob, yufü ol, süperiko!

Ninükob geidiani smalik ad nitedön oli; topäd lölik vo binon lelogöfik; ad lükömön lü dom obsik stajonao, flekoy oki lü nedet jü potöp; beigoloy staudöpi detü cödöp, traväroy süti, flekoy oki ai lü det jü pon, ed - ekö! fagotü mälat stepas: lom obsik stadon!

Gespikolös penedi oba suno, o Janin, begö! Ed ofredükol obi vemo!

Valikosi gudikün ole ed olikanes,

sedom flen ola

VIKTOR

1. Maintenant que vous avez apprécié la lecture de la lettre de Viktor, pourquoi ne pas en faire une belle traduction en français ?

2. En utilisant les directions données par la lettre de Viktor, dites-moi comment aller chez vous à partir de la gare (vous pouvez inventer).

3. Finalement, écrivez une lettre en votre nom en réponse aux lettres de Janin et Viktor.


Vous connaissez la musique : leçon 8, leçon 6.