Chez le glossopoète

Sheloma shete, valare valâre kanase gelote
Quelques pages sur le gelota, ma persolangue

Textes en gelota

Afin d’améliorer encore ma langue, je dois me lancer dans une phase de traduction, à peine entamée. Voici cependant les quelques textes que j’ai traduit jusqu’ici.

Participations aux relais idéolinguistiques

Les relais idéolinguistiques sont un jeu inspiré du téléphone arabe dans lequel chaque participant traduit un texte reçu dans l’idéolangue du joueur précédant dans sa propre idéolangue, avant de transmettre sa traduction au joueur suivant. Voici mes participations :

Le Notre Père

Hanebebana bā, ṙi nihaneteroso
Ĝisakatā hamenola ti
Fagadā hakenoga ti
Fagadā lohaveloro ti
Ŝehateroso vi nihaneteroso
Lahahā holoca hajomānoĝe-henohe hiloce bā bē
Neĝisafarā hajonegedote bā bē
Vi neĝisafaru ṙu ṙi negadetō bē
Teneĝiṙagalā be
Senelagasā be lehanegedote
Ji ĝimacahō hakenoge, hagedole tehajodenoke to, hafejelopē hafejelopā.

La fable de Schleicher

Najegi ĥuĝineŝihira ŝāhira-sehira feṙāgilō-sehirō najāga ĝiragali ṙa fesitone riberohe, barahi ṙa fesitone joberohe, colora barahi ṙa meniŝe. Galeti ŝāhira-sehira lafeṙāgilē-sehirē galāta ĝinefakata be ji najaga najāga masatō meniŝu feṙāgilō-sehirō. Galetō feṙāgilu-sehiru galāta haranā ŝāhir’-sehir’. Ĝinefakatu be ji kanasu kanāsa masatō meniŝu ŝahore ŝāhiri-sehiri. Hakatō nefirodō hebotō ciŝahoro ŝāhiri-sehiri tekiŝāhiro-sehiro ŝahira ne. Ĥuhāreni ko-hi, colora ṙageli.

<Un> mouton auquel la laine n’était pas vit <des> chevaux, celui-ci tirant <un> lourd chariot, celui-là <une> lourde charge, cet autre portant rapidement <un> homme. <Le> mouton dit <aux> chevaux : <Le> cœur se rétrécit <en> moi, en voyant <l’>homme mener <les> chevaux. <Les> chevaux disent : écoute mouton <le> cœur se rétrécit <dans les> ayant vu : <l’>homme <le> maître fait <de la> laine <des> moutons <un> vêtement chaud <pour> lui et <aux> moutons <la> laine n’est plus. Ceci entendu-ayant <le> mouton plia <sur le> champ.